Usinage : les différents traitements de surface !

Usinage

Les traitements de surface sont très pratiqués dans l’industrie pour la maintenance des supports usés, la déposition de métaux, la décontamination chimique ou radioactive des objets métalliques etc. On utilise pour cela différents types de traitement de surface en fonction de la nature de l’objet et de l’objectif recherché. Le nettoyage filtre industriel va de pair avec cette activité et faire appel à une société de régénération de filtres comme sbft.fr est indispensable.

Qu’est-ce qu’un traitement de surface et quel est son but ?

On appelle traitement de surface une opération mécanique, physique, chimique ou électro-chimique destinée à modifier l’aspect ou la fonctionnalité de la surface des matériaux de manière à l’adapter à des conditions d’utilisations particulières. Traiter une surface permet d’accroître considérablement ses propriétés techniques ou esthétiques. Cela porte par exemple sur l’amélioration de la dureté, de la résistance à la corrosion, résistance à l’usure ou sur la modification de la teinte du support. On peut ainsi traiter de nombreux matériaux tels que :

  • L’acier
  • L’acier inoxydable
  • Les alliages d’aluminium
  • Les alliages de titane

Les secteurs d’activité dans lesquels on réalise des traitements de surface sont variés. Parmi eux on citera :

  • L’industrie automobile
  • L’aéronautique
  • L’outillage
  • Le ferroviaire
  • Les machines spéciales

Le traitement de surface est toujours associé à un dépoussiérage industriel. Des normes strictes de filtre industriel concernent notamment l’industrie alimentaire.

Le traitement mécanique

Le traitement mécanique sert à décaper les objets métalliques pour enlever une peinture écaillée ou de la rouille. Une pression est appliquée à la surface de l’objet métallique afin de provoquer une déformation par impact. On appelle cela le grenaillage par voie sèche ou humide pour éliminer les déchets ou les contaminants sous la contrainte d’une force mécanique. Ce traitement de surface est réalisé dans une cabine spéciale. L’objet est attaqué avec de la grenaille de fer envoyée dans un courant d’air ou d’eau. L’air ou l’eau est ensuite recyclé après filtration industrielle et/ou traitement particulier. D’autres procédés mécaniques provoquent des déformations à la surface des matériaux. C’est notamment le cas du choc laser, du galetage ou du martelage. L’installation de systèmes de filtration industrielle est là aussi essentielle pour pallier les risques d’une surproduction de particules nuisibles.

Le traitement chimique ou électrochimique

Le procédé chimique pour traiter les surfaces est très utilisé dans le secteur de l’industrie. Il consiste à décaper les objets au moyen de produits chimiques compatibles. Les surfaces sont plongées dans des bains chimiques à recirculation à chaud ou à froid. Les supports en fer sont attaqués par la rouille qui va désagréger le matériau. Il s’en suit un traitement à l’acide qui décompose les oxydes en phosphates de fer tout en formant un couche protectrice en surface. Le traitement électrochimique est plutôt réservé au traitement des métaux déposés sur des surfaces métalliques (pour enlever une dorure par exemple) ou pour procéder à une décontamination chimique ou radioactive d’une surface métallique. Le traitement électrochimique est réalisé dans une cuve contenant de l’électrolyte, une substance minérale et conductrice qui va provoquer une réaction d’oxydation-réduction. On peut ainsi décontaminer une pièce métallique contaminée par la radioactivité. L’usage de filtre industriel et l’obligation de nettoyage filtre industriel sont incontournables.


Nacelles télescopiques : quels sont les avantages ?
L’impression 3D : convenable pour fabriquer des pièces uniques