Nacelles télescopiques : quels sont les avantages ?

Nacelles télescopiques

La réalisation des travaux en hauteur comme les opérations de maintenance industrielle nécessitent souvent l’usage d’une nacelle télescopique. Équipé d’un bras extensible droit, ce matériel facilite les interventions en hauteur. Quels sont les atouts de ce matériel ?

Une nacelle télescopique : un matériel de chantier indispensable

La nacelle pour s’élever reste un matériel indispensable pour bon nombre de métiers. Elle présente de nombreux avantages. Grâce à son déport important, la nacelle telescopique extérieur permet par exemple aux travailleurs d’atteindre de très grandes hauteurs. Elle reste donc le matériel idéal pour réaliser les travaux qui nécessitent un déport important. Polyvalente et facilement maniable, une nacelle de ce type vous permettra de contourner différents obstacles. Il permet également de déplacer les matériaux et autres sur des terrains instables. Sa rotation en continu et structure en pivot garantissent des ponts de transmission très fiables et des mouvements assez rapides. Cela permet d’optimiser le confort et la sécurité des utilisateurs. Les nacelles télescopiques dotées d’un système de 12 roues réglable offrent une stabilité maximale et un coulissement sans jeu.

Quels types de travaux peut-on réaliser avec une nacelle ?

Selon le modèle choisi, un engin télescopique vous permettra de réaliser de nombreux travaux en intérieur comme en extérieur.

  • Des travaux d’entretien et de rénovation : La nacelle est idéale pour des travaux d’entretien comme la peinture, le ravalement ou autres. Elle offre une grande précision et stabilité pour réaliser les tâches en toute sécurité.
  • Des installations en hauteur : une nacelle élévatrice peut soulever des charges lourdes comme des panneaux solaires, des fenêtres, des luminaires ou autres. Vous pouvez donc les soulever en toute sécurité pour permettre à vos ouvriers d’accomplir des missions de grande envergure.
  • Des travaux de construction : capable d’atteindre de grandes hauteurs difficiles d’accès, ce type d’engin facilite par exemple la pose de charpente.
  • Des travaux de démolition : le grand déport et la rapidité sont les principales caractéristiques de certains modèles de nacelle. Ceux-ci peuvent être utilisés pour les opérations de démolition.

Quels sont les critères de choix d’une nacelle ?

Le choix de votre nacelle doit être fait sur la base de vos besoins sur le terrain. Voici quelques critères de choix à prendre en compte.

La hauteur

Elle constitue le principal critère de choix. Pour choisir la nacelle la plus adaptée, vous devez vérifier sa hauteur. Celle-ci varie souvent de 4 m à plusieurs dizaines de mètres. Une petite nacelle de 4 m est idéale pour les travaux de faible hauteur comme les activités d’entretien. Une nacelle à mât vertical ou tractable est idéale pour ces genres de travaux. En revanche, pour les travaux de grande hauteur, le modèle télescopique sera idéal. Le choix dépendra donc de vos attentes.

Les dimensions

Vous devez également tenir compte des dimensions de l’engin. Les nacelles compactes sont par exemple plus adaptées aux zones difficiles d’accès. Vous devez donc tenir compte des zones auxquelles les ouvriers doivent accéder sur le chantier.

La charge maximale et le déport

La capacité maximale de ce matériel constitue un important critère de choix. Il est impératif de choisir un engin dont la charge correspondra à son usage pour garantir la sécurité de vos ouvriers. L’idéal est de choisir une nacelle dont la charge maximale est supérieure à l’utilisation prévue. Cela permettra de limiter au maximum les risques d’accident sur le chantier. Par ailleurs, si vos chantiers impliquent beaucoup de déplacements latéraux, la meilleure solution est de choisir le modèle-araignée.

Le type de terrain

Si vous intervenez essentiellement sur des chantiers extérieurs avec des zones constituées de pentes, de rochers ou autres, vous devez choisir une nacelle adaptée à ces types de terrains. Par contre, pour des travaux en intérieur ou en extérieur sur de simples terrains, il faudrait opter pour un modèle adapté à une utilisation en intérieur et en extérieur. Cela vous permettra de réaliser quelques économies.

La mobilité de la nacelle

Les nacelles sont conçues avec différentes options de mobilité. Le choix doit être fait en tenant compte de l’environnement dans lequel le matériel sera utilisé et la fréquence de repositionnement. Les nacelles automotrices permettent à l’ouvrier de se repositionner facilement. Elles permettent également un accès facile à des zones inaccessibles aux véhicules. Elles sont adaptées à un usage en intérieur comme en extérieur et se déplacent facilement sur leur zone de travail. Celles tractables sont compactes et légères. Elles sont transportables par véhicule d’entreprise. Quant aux nacelles à déplacement manuel, elles sont de petits modèles. Une nacelle manuelle est particulièrement utilisée en logistique dans les entrepôts et les magasins. Elles remplacent parfaitement les escabeaux et échelles. Tout comme une usine automatisée, le système de levage électrique du matériel permettant le déplacement des charges réduit la fatigue des travailleurs.

Nacelle électrique ou diesel : laquelle choisir ?

La motorisation de la nacelle constitue également un critère de choix. Face aux enjeux écologiques, il est préférable de privilégier les nacelles élévatrices électriques. Elles sont plus écologiques que celles à diesel avec une absence totale de gaz d’échappement et un fonctionnement silencieux. Les nacelles électriques sont également plus adaptées aux interventions en intérieur. Elles garantissent une propriété et une protection optimale des sols. Les nacelles à moteur diesel sont réservées aux travaux de démolition et de construction. Grâce à son autonomie illimitée, une nacelle diesel peut fonctionner toute une journée. Il faut noter qu’il existe aussi sur le marché des nacelles hybrides ou bi-énergies.


Usinage : les différents traitements de surface !
L’impression 3D : convenable pour fabriquer des pièces uniques