Quelles sont les étapes de l’industrialisation d’un projet ?

Vous êtes dans l’univers de la production et de l’industrialisation et vous imaginez déjà comment sera votre produit fini et commercialisé ? Sachez que concevoir un objet connecté, ce n’est pas uniquement suivre la tendance technologique, c’est également la base de l’industrialisation.

Les débuts du développement vous offrent la possibilité de voir un concept qui prend vie. Malgré cela, le chemin à suivre est encore long afin d’atteindre son objectif. En effet, de nombreuses étapes sont à suivre pour arriver à la création d’un produit industrialisable.

L’importance de bien penser à l’industrialisation

Il est difficile d’imaginer les longues étapes de développement ainsi que de fabrication d’un produit déterminé. La plupart des entreprises, comme IREPA LASER Institut Carnot Mica, se basent sur plusieurs techniques avant de proposer les produits dans les rayons de magasin. Le plus souvent, certaines d’entre elles minimisent les phases à parcourir.

Dans différents cas, il est possible de faire face à des contraintes techniques. En réalité, avec le manque d’anticipation de toutes les fonctionnalités attendues, il devient difficile d’obtenir le résultat attendu.

Dans le B2B ou encore le B2C, il est essentiel de mettre au point un objet connecté et de le commercialiser avec le respect de quelques impératifs. Il s’impose de bien s’y préparer afin de limiter les erreurs. Sachez que même la moindre erreur risque de vous coûter assez cher.

La définition de chaque dimension du produit

Tout commence par le développement optimal d’un produit. Cette étape passe de nombreuses itérations. Il s’agit de créer un prototype qui va aider à vérifier s’il y a encore des erreurs à rectifier. Une étude détaillée sur le produit s’implique pour obtenir le résultat final souhaité.

Il est aussi utile de déterminer le marché à cibler. Est-ce dans le secteur auto ou autre ? Dans le cas d’une commercialisation à l’étranger, les normes et les certifications sont requises. Certaines d’entre elles demandent une déclinaison particulière.

Le choix des partenaires

Pour réussir un tel projet, sachez que vous avez le choix entre deux types de partenaires : les distributeurs et les sous-traitants. Les premiers proposent différents composants de votre carte électronique et les seconds vont rassembler les composants qui permettent de produire cette carte. Ce sont les sous-traitants qui vont fabriquer les unités indispensables pour les tests. Ils interviennent même avant l’étape finale du développement du produit. Le choix dépend du besoin et du secteur concerné.

La découpe laser : quels sont les principes de cette technologie ?
A quoi servent les moules d’injection ?