Comment utiliser un duromètre ?

Un duromètre est un matériel permettant de mesurer la résistance d’une matière à empreinte constante, c’est-à-dire de nombreuses mesures de la dureté. Les employés l’utilisent généralement pour mesurer le plastique et le caoutchouc, mais il peut être aussi utilisé pour de différents matériaux. Il permet de mesurer les bilans relatifs, d’où la quantité est pleine d’unités. De la même façon, il est employé pour connaître le niveau de durabilité d’une matière.

L’usage d’un duromètre            

La première chose à effectuer consiste à choisir la dureté qui convient au matériau de test. Il faut compter 12 échelles de duromètre, dont les plus courants sont l’échelle A et l’échelle D. Vous pouvez utiliser alors l’échelle A avec les caoutchoucs doux comme les pneus d’automobile par exemple, et l’échelle D pour les caoutchoucs durs comme les boules de bowling. Vous devez ensuite analyser le sens d’un déchiffrage de la dureté. Si un matériau n’endente pas moins d’une certaine échelle, le déchiffrage de dureté est de cent. Toute matière permettant l’ouverture maximale, soit 2,5 mm sur l’échelle A et D, détient une lecture au duromètre de 0.

La lecture des mesures

Il faut examiner les paramètres de l’échelle de dureté que vous comptez employer. Pour les échelles A et D, vous devez avoir la mesure à 12 mm de l’extrémité du matériau au moins, tout en pratiquant une pression d’au moins 15 secondes. La profondeur du matériau doit figurer alors d’au moins 6,4 mm. S’il est inférieur à cela, il est possible de déployer des couches supplémentaires de cette même matière pour obtenir l’épaisseur minimum demandée. Après, il faut lire la dureté en usant des configurations de l’échelle que vous utiliserez. Vous devez par la suite appliquer le pied de la dureté ressort avec une force forte de 0,822 kg pour une échelle A et de 4,55 kg avec une échelle D.

Les explications des mesures

Si le duromètre montre un nombre inférieur, cela évoque que le matériau est vulnérable à la fissuration, alors qu’un chiffre qui monte signifie que le sujet est dur tout en étant beaucoup moins sensible. Pour le reste, d’après les différentes échelles affichées, si un matériau obtient un commentaire d’A30 par exemple, il est considéré comme pas très complexe, à côté d’un autre à D60. La lecture se fait sur un cadran gradué.

Le duromètre est donc un outil très important pour mesurer la dureté d’un matériau. Il n’est pas difficile d’utiliser cet appareil de mesure, il faut bien suivre tout simplement les consignes données. Si vous voulez bien manier cet outil, vous pouvez appeler un expert dans ce domaine.

La découpe laser : quels sont les principes de cette technologie ?
Quels sont les produits chimiques utilisés dans l’industrie ?